Focus Efficacité #2 : Trouvez votre cible !

- , ,

Bonjour à tous et à toutes,

Muscler sa concentration c’est possible ! 

Après mon article précédent sur l’efficacité au travail, il me parait important d’aborder l’épineux sujet de la concentration…

En effet, on a beau vouloir mettre en place des tas de choses au bureau, il faut bien s’avouer que l’efficacité va dépendre également de notre concentration…

C’est pourquoi je vous propose un exercice pratique aujourd’hui.

Cela va sans dire, mais va mieux en le disant, c’est en s’entraînant que l’on devient plus concentré, cet exercice est donc à répéter aussi souvent que vous le souhaitez, ou que vous en ressentez le besoin 😊.

Pourquoi muscler sa concentration ?

Tout simplement parce que cela va vous permettre de mieux travailler, non seulement plus vite avec plus de résultats, mais aussi d’améliorer les fonctions de mémorisation de votre cerveau.

Au programme : moins de perte de temps, moins de multitâches, et plus de temps pour faire autre chose (ou rien du tout !) ou terminer votre journée plus tôt.

Pour les perfectionnistes, j’ajoute cependant qu’il n’est pas possible d’avoir une attention imperturbable, et que les allers-retours de la concentration sont donc tout à fait normaux. En effet, prêter attention à son environnement, en remarquer les changements par exemple, sont des réflexes nécessaires à notre survie. 

L’exercice de la cible

Vous pouvez le pratiquer partout, il ne demande ni matériel ni beaucoup de temps. 

Asseyez-vous verticalement, dans une posture droite, mais naturelle.

Vous pouvez garder les yeux ouverts, ou bien les fermer, c’est comme vous le souhaitez, ou comme vous le pouvez.

Prêter attention à votre respiration. Concevez la respiration comme la « cible » de votre attention.

Choisissez la sensation qui est la plus importante pour vous : le soulèvement de votre cage thoracique, la sensation du vent sur votre peau, la fraîcheur de l’air à l’inspiration ou encore la tiédeur à l’expiration.

Garder votre attention sur la sensation choisie.

Notez quand votre esprit s’est détaché de votre respiration. Votre attention peut avoir évolué vers des pensées, votre to-do list, des sensations, des souvenirs, ou bien encore avoir été interrompue par votre environnement (bruit soudain, coup de téléphone, éclats de voix proches, annonce dans les transports…)

Redirigez votre attention vers la sensation choisie.

Répétez l’exercice. Concentrez-vous, identifiez, redirigez.

Vous pouvez commencer par faire cet exercice pendant 3 minutes, puis augmenter sa durée jusqu’à une dizaine de minutes environ.

Trouvez votre cible

Rien ne vous empêche de choisir une autre « cible » pour votre attention si vous le souhaitez.

Si vous êtes en train de taper un mail, vous pouvez vous concentrer sur le contact avec les touches du clavier par exemple. 

Si vous marchez quelque part, concentrez-vous sur le déroulé de votre pied sur le sol. 

En fait, n’importe quel geste du quotidien peut être l’objet de votre attention.

Je vous conseille de faire cet exercice le plus souvent possible, vous en verrez rapidement les bénéfices ! Alors, êtes-vous prêt(e) à muscler votre concentration ?

Vous avez l’impression de ne pas y arriver malgré tout ? Le coaching peut vous aider dans votre démarche.

Contactez-moi pour en discuter lors d’un échange offert et sans engagement.

Ces sujets vous intéressent ? Vous souhaitez les avoir directement dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous à ma newsletter mensuelle !

Belle journée,
Elodie.

Laisser un commentaire